Torréfacteur café - Distributeur café, thé et chocolat

Mon espace J.J.Darboven

La torréfaction

La torréfaction
Le séchage

Les cerises, dans lesquelles se trouvent les grains de café, doivent en premier lieu être nettoyées, opération qui a lieu encore aujourd’hui dans le pays d’origine. Pour cela, deux méthodes ont été mises en place : la méthode sèche et la méthode humide.

  • • La méthode sèche consiste à étaler les cerises afin de les faire sécher au soleil pendant 2 à 3 semaines. Les grains sont ensuite traités dans une machine afin de les séparer de leur coque puis triés afin d’être emballés.
  • • La méthode humide consiste dans un premier temps à broyer légèrement les cerises afin d’en détacher la majeure partie de la pulpe. Elles sont ensuite plongées dans des réservoirs d’eau où une fermentation se produit. Cette phase permet d’éliminer le reste de pulpe mais est conditionnée par une importante quantité d’eau, qui assurera la qualité du café au final. Les grains sont ensuite séchés puis finalement débarrassés de la fine membrane restante.
La torréfaction

La torréfaction, phase primordiale dans l’élaboration d’un café de qualité, est prise en charge par des torréfacteurs comme J.J. Darboven. C’est lors de ce procédé que le café dégagera le maximum de ses arômes, d’où l’importance que nous accordons au processus de torréfaction.

Parce qu’elle respecte la fragilité des grains et permet de dévoiler toute sa noblesse d’origine, J.J.Darboven a choisi la méthode traditionnelle de torréfaction lente.